Road: De faux jumeaux

27/02/2013De Anatol Sostmann

Modifier la taille de la police de charactères:-+

Les temps forts

  • Trek Madone 6.5 H1: note 1,9
  • Trek Madone 6.5 H2: note 2,0

Test: test individuel, TOUR 12/12

Dans son édition du mois de décembre, le magazine TOUR a testé deux Madone 6.5 aux géométries différentes.

C’est la première fois que les deux géométries proposées par Trek (H1 et H2) sont comparées de cette façon.

Similitudes: les deux vélos sont identiques qu’en au poids du cadre, à l’empattement, à l’angle d’assise et de chasse, au grand confort de la selle, au profil du tube Kammtail ainsi qu’aux freins Bontrager intégrés.

Différences: elles concernent bien entendu surtout la géométrie des vélos et les caractéristiques de conduite foncièrement différentes qui en résultent. La géométrie H2 se caractérise par une position assise confortable, qui repose sur les données suivantes: tube de direction +30 mm, tube supérieur -4 mm, potence -10 mm, largeur du guidon +20 mm. Dans la pratique, cela se traduit, pour le cadre H1, par l’abaissement du centre de gravité, par une stabilité de conduite exceptionnelle et une position assise aérodynamique. De part sa forme, le Madone H1 exige une conduite agressive, alors que le Madone H2, à qui manquent ces gènes de fonceur, invite plutôt aux longs circuits d’entraînement. L’atout majeur de la géométrie H2 consiste dans le confort qu’elle offre au cycliste.

  • La géométrie H1 convient aux coureurs en quête de performance, préférant une position assisse basse et allongée.
  • La géométrie H2 convient à l’entraînement quotidien et aux longs tours.



Conclusion: Trek Madone 6.5 H1: note 1,9 / Trek Madone 6.5 H2: note 2,0